Close
ESCALIERS

ESCALIERS Il y a 34 produits.

Les escaliers doivent pouvoir être utilisés en sécurité par les personnes handicapées. La sécurité des personnes doit être assurée par des aménagements ou équipements facilitant notamment le repérage des obstacles et l'équilibre tout au long de l'escalier.

En haut de l’escalier, un revêtement de sol doit permettre l'éveil de la vigilance à une d...

Les escaliers doivent pouvoir être utilisés en sécurité par les personnes handicapées. La sécurité des personnes doit être assurée par des aménagements ou équipements facilitant notamment le repérage des obstacles et l'équilibre tout au long de l'escalier.

En haut de l’escalier, un revêtement de sol doit permettre l'éveil de la vigilance à une distance de 0,50 m de la première marche grâce à un contraste visuel et tactile. La première et la dernière marche doivent être pourvues d’une contremarche d’une hauteur minimale de 10 cm, visuellement contrastée par rapport à la marche.

Les nez de marches répondent aux exigences suivantes :

•être contrastés visuellement par rapport au reste de l’escalier sur au moins 3 cm en horizontal ;

•être non-glissants ;

ne pas présenter de débord excessif par rapport à la contremarche.

L'escalier, quelle que soit sa conception, doit comporter une main courante de chaque côté.

Détails

Sous-catégories

  • Clous et dalles...

    La dalle podotactile ou bande d'éveil de vigilance est placée pour avertir les personnes non-voyantes ou malvoyantes d'un risque.En haut d'un escalier, un revêtement de sol doit permettre l'éveil de la vigilance à une distance de 0,50 m de la première marche grâce à un contraste visuel et tactile. La largeur minimale d'un escalier dans un ERP est de 1,20 m.

    Concernant les clous, il est recommandé d'utiliser une matière adaptée au trafic de la zone. Sa couleur doit être contrastée avec le sol.

    4 implantations :

    • Sur les quais d'accès aux transports collectifs, marins et fluviaux
    • Face à une traversée de voiture
    • Face à une traversée de voie ferrée
    • En haut d'une volée d'escaliers implantée sur la voirie ou dans un ERP (établissement Recevant du public) 
  • Repérage des marches

    La première et la dernière marche doivent être pourvues d’une contremarche d’une hauteur minimale de 10 cm, visuellement contrastée par rapport à la marche.

    Les nez de marches répondent aux exigences suivantes :

    •être contrastés visuellement par rapport au reste de l’escalier sur au moins 3 cm en horizontal ;

    •être non-glissants ;

    • ne pas présenter de débord excessif par rapport à la contremarche.

    L'escalier, quelle que soit sa conception, doit comporter une main courante de chaque côté.

  • Main courante

    L'escalier, quelle que soit sa conception, doit comporter une main courante de chaque côté.

    La largeur minimale entre les mains courantes doit être de 1,20 m.

    Toute main courante doit répondre aux exigences suivantes :

    • être située à une hauteur comprise entre 0,80 m et 1,00 m. Toutefois, lorsqu’un garde-corps tient lieu de main courante, celle-ci devra être située pour des motifs de sécurité à la hauteur minimale requise pour le garde-corps ;
    • se prolonger horizontalement de la longueur d'une marche au-delà de la première et de la dernière marche de chaque volée sans pour autant créer d’obstacle au niveau des circulations horizontales ;
    • être continue, rigide et facilement préhensible ;
    • être différenciée de la paroi support grâce à un éclairage particulier ou à un contraste visuel.

  • Monte-escalier
par page
Résultats 1 - 18 sur 34.
Résultats 1 - 18 sur 34.
Close